Chapelle S. Pierre

LA CHAPELLE SAINT PIERRE

Dans la chapelle de Saint Pierre, entre 1935 et 1938 les travaux importants de restructuration et d’extension du sanctuaire de Marie Auxiliatrice ont été réalisé.
Depuis longtemps, les supérieurs salésiens avaient exprimé le désir de mettre la main dans cet effort pour donner à la Basilique majesté et splendeur, mais surtout pour honorer l’événement attendu depuis longtemps, la reconnaissance de la sainteté de Don Bosco ( Il a été proclamé Saint le 1 avril 1934)
C’était évident que l’urne contenant le corps de Don Bosco soit placée dans l’église renouvelée. Dans la partie centrale du sanctuaire, dans un espace en forme de chapelle, à droite pour celui qui entre à travers la partie principale, Don Bosco y avait fait ériger un autel dédié à Saint Pierre, sur lequel est monté un tableau de quatre mètres plus haut représentant le chef des apôtres quand Jésus lui confie le pouvoir des clefs.
Notre Père Don Bosco soulève, de préférence célébrer la Sainte messe sur cet autel pour manifester son grand amour à Saint Pierre et sa vénération envers le Pape. Les supérieurs salésiens, avec un regret ont sacrifié cet autel et dans le même endroit ils ont fait construire un autre à grandiose ligne monumentales, sur lequel a été déposé l’urne de notre Saint. Mais on ne voulait pas en même temps perdre la valeur les anciens souvenirs.
Dans un espace provenant de l’agrandissement de la crypte du sanctuaire et précisément sous l’actuel sacristie, née une belle église qui fut immédiatement appelée « la chapelle Saint Pierre » à cause de l’autel de la basilique que l’on a trouvé ce nouveau système. Les côtés de l’autel se dressent quatre colonnes de marbre que Don Rua, successeur de Don Bosco, pendant la première restauration du sanctuaire (1891-1893) a voulu qu’ils soient placés à côté de la grande peinture de Marie Auxiliatrice pour en faire ressortir la plus grande beauté.
Les parois du chœur sont décorées par une série de petits arcs en marbre que depuis 1891 ont été fièrement affiché dans le sanctuaire, presque sous la grande toile à l’appui de l’icône de la Vierge. La nouvelle petite église a été pendant de nombreuses années fréquentée par les salésiens de la Maison Mère pour leurs prières communautaires. Plus tard, elle a eu d’autres destinations d’usage pour finir malheureusement oubliée.
Au cour de cette année sainte de l’exposition du Saint Suaire, nous avons décidé de la ramener à la beauté initiale, mettant en évidence sur la paroi au fond, l’antique toile, pour plus de 60 ans avait été caché au public. Le soir du 25 septembre u.s (2000) étaient présents les salésiens de Valdocco et le provincial Don Luigi Testa, avec le récitation solennelle des vêpres et l’encensement de l’autel, ( l’autel a été consacré le 9 Juin 1868 (dans le même jour de la consécration du sanctuaire, depuis lors archevêque mons. Riccardi di Netro, a été solennellement rouverte au culte un lieu privilégié pour de nombreuses années qui nous ramène à l’histoire à la gloire glorieuse de nos débuts. ( Don Luigi Basset, Recteur 2000).

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *