Exposition – Autel – Chapelle

ESPACE D’EXPOSITION

***  Le Premier Secteur présente trois cadres de Don Bosco et neuf photos (prises entre 1861 et 1888)
***  Le Second Secteur est centré sur sa grande activité d’auteur. Dans le reliquaire, fac-simile et originaux des livres du Saint, avec cette intention de répandre toujours plus l’Evangile à toutes les personnes, et tous ses écrits en copie ” anastatique “.
***  Dans le Troisième Secteur on peut voir, sur une très grande photo, un des premiers contrats de travail de l’histoire, daté de 1852, signé de quatre personnes : l’employeur, le jeune, le père du garçon et Don Bosco lui-même. C’est un témoignage de l’intérêt du saint pour l’objectif social de son Œuvre.
**  Le Quatrième Secteur se focalise sur les constructions,
* les plans de la Maison Pinardi, * de Saint François, * de la Basilique de Marie Auxiliatrice. * un modèle réduit de la coupole de la Basilique, de Rollini * les Salésiens missionnaires en Patagonie * et l’aide de la Vierge Auxiliatrice dans les grandes batailles de l’histoire (Lépante en 1517 et Vienne en 1683). Cette idée date de d. Rua.
**  Le Cinquième Secteur est caractérisé par * une statue de la Vierge de la Consolata et une de Saint François de Sales ; * une peinture du saint dont don Bosco s’est inspiré par le nom de sa Congrégation ; * une ébauche de Lorenzo pour le retable de l’autel majeur de la Basilique commandé par don Bosco lui-même.
***  Dans le Sixième Secteur, les pèlerins peuvent admirer la dalmatique réalisée grâce au travail patient des Filles de Marie Auxiliatrice pour la béatification de Don Bosco (1929).
L’urne en bois doré employée pour la béatification et la canonisation (1934) se trouve actuellement dans l’église Inférieure du Colle Don Bosco et ici, à Turin, est exposée une belle photo grandeur nature pour s’en souvenir.
**   Le Dernier Secteur contient des objets fortement symboliques, qui renvoient aux têtes de chapitres de la pédagogie salésienne : * un autel-armoire (importance de l’Eucharistie), * la chaire de Saint François de Sales (diffusion de la Bonne Nouvelle), * le confessionnal (la confession qui est ” la clé du Royaume des Cieux “) * et la Chaire du Mot du Soir pour l’arrêt des activités et divers avis (usage transmis à toutes les maisons salésiennes du monde, et pratiqué encore aujourd’hui).

L’AUTEL DE L’EXTASE

Il n’est pas à sa place d’origine. Il était dans la chambre à coucher de Don Bosco. Quand il ne se sentait pas capable de descendre dire la Messe au Sanctuaire, il célébrait sur ce petit autel, qu’on pouvait fermer comme une armoire. En décembre 1878, deux enfants lui servaient la Messe, Evasio Garrone et Giovanni Franchini (tous les deux devaient devenir salésiens).
A l’élévation, ils ont vu don Bosco, le visage lumineux, tandis que ses pieds se détachaient de l’estrade et se soulevaient.
A la fin de la Messe, tandis que don Bosco prenait une tasse de café, Garrone, n’y pouvant plus, lui a demandé :
” Qu’est-ce qu’il avait ce matin, don Bosco ? Il était devenu haut, haut … ” Don Bosco l’a regardé en souriant, et lui a dit : ” Allez, prends un peu de café toi aussi “. Ainsi, tout simplement, ils ont compris de grandes choses, dans la maison de don Bosco.

L’ACTUELLE CHAPELLE DES CHAMBRETTES

Dans le passé, il y avait un dortoir pour les garçons que don Bosco accueillait au Valdocco et, selon certaines sources, Dominique Savio aussi y aurait dormi. Le cadre derrière l’autel est de Rollini : * Don Bosco est agenouillé devant la statue de l’Auxiliatrice ;
* au fond, en blanc et noir, le pape Pie IX qui remet les Constitutions salésiennes, qu’il a approuvées en 1874.
Sur les côtés, des peintures de personnes qui ont eu des contacts avec don Bosco :

* Maman Marguerite : unique peinture originale de la Vénérable maman de Don Bosco * Mère Mazzarello ; cofondatrice de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice * Les Bienheureux Philippe Rinaldi et don Michel Rua : respectivement troisième et premier successeurs de Don Bosco * François Besucco : un des premiers garçons de l’Oratoire * Maman Marianna : mère de Michel Rua et aide précieuse pour don Bosco, après la mort de maman Marguerite * Don Borel : un des premiers aides éducateurs de Don Bosco  * Giuseppe Rollini : principal décorateur de la Basilique.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *